PNG - 40.5 ko
bandeau
Actualité

Nouveau !

L’âge maximum pour signer un contrat d’apprentissage est repoussé de 25 à 30 ans à titre expérimental dans notre région Bourgogne-Franche-Comté dès la rentrée 2017 et jusqu’au 31 décembre 2019.

PORTES OUVERTES - Samedi 18 mars

de 9 h à 17 h, le personnel du CFA, les apprentis et professionnels vous guideront à la découverte de notre centre de formation : Démonstrations, animations, pôles d’informations, aide à la recherche d’entreprises,…

Adultes avec ou sans emploi, vous recherchez une formation qualifiante ou de remise à niveau, nous pouvons vous apporter des solutions => Nous contacter

Annonces gouvernementales en faveur de l’Apprentissage Bulletin d’information

Cuisinier

Le métier de cuisinier est exigeant, éprouvant mais aussi gratifiant. Il ouvre de nombreux débouchés pour qui sait concilier vocation, patience et créativité.

En effet, les cuisiniers sont les artisans de la renommée culinaire française dans le monde. S’ils officient toujours dans les coulisses des restaurants, ils ont su perpétuer et valoriser les savoir-faire traditionnels tout en se renouvelant constamment : ils cherchent, inventent, créent de nouveaux produits, de nouvelles saveurs qui s’exportent aux quatre coins de la planète. Mais de nombreuses années seront nécessaires, à appliquer au quotidien les techniques de bases, en passant par tous les postes que nécessite cet apprentissage, pour avancer vers l’autonomie.

Caractéristiques du métier et qualités nécessaires

Le cuisinier réalise des préparations culinaires de l’entrée au dessert : Il découpe, assaisonne, prépare, cuit les légumes, les viandes, les poissons. Il réalise aussi des sauces, des potages, des entremets, des pâtes et des pâtisseries.


  • Travail d’équipe : plusieurs intervenants pour un même repas
  • Sens de la propreté : comme pour tous les métiers de bouche, le souci d’une bonne hygiène est permanent
  • Méticuleux et créatif : maîtriser des techniques très précises pour laisser libre cours à la création
  • Curiosité : se tenir au courant des nouveaux produits, des nouvelles techniques de préparation et de cuisson
  • Résistance physique : levé tôt, toujours debout, à la chaleur, les périodes de « coups de feu » sont éprouvantes
  • Horaires de travail décalés : souvent en demi-journée, les soirs et les week-ends.

Emplois et perspectives

- Commis de cuisine : Prépare des plats simples et participe à l’élaboration de recettes plus complexes.
- Chef de partie : Responsable de la préparation des plats relevant de sa partie. Organise et contrôle le travail des commis placés sous ses ordres, assure leur formation, ou leur perfectionnement.
- Chef de cuisine : Commande l’ensemble du personnel de cuisine. Contrôle de la préparation et de la finition des plats, leur qualité, leur présentation et leur départ vers la salle. Gère son service et décide, en collaboration avec la direction, des menus et de la carte, des prix de revient, de l’achat des marchandises…

Le cuisinier peut également occuper des postes saisonniers, notamment dans les villes côtières ou dans les stations de ski, sur des bateaux de croisières…

L’expérience, les diplômes et la motivation permettent d’évoluer rapidement. Le cuisinier peut alors se voir confier la gérance d’un restaurant. Il peut aussi se mettre à son compte en reprenant ou créant sa propre entreprise.

Les autres perspectives : Cuisinier-traiteur, cuisinier à domicile, animateur d’ateliers cuisine…

Les formations au CFA

CAP Cuisinier

B P Cuisinier

Établissement membre de :

Établissement subventionné par :