PNG - 63.3 ko
bandeau
Actualité

Nouveau !

L’âge maximum pour signer un contrat d’apprentissage est repoussé de 25 à 30 ans à titre expérimental dans notre région Bourgogne-Franche-Comté dès la rentrée 2017 et jusqu’au 31 décembre 2019.

PORTES OUVERTES - Samedi 18 mars

de 9 h à 17 h, le personnel du CFA, les apprentis et professionnels vous guideront à la découverte de notre centre de formation : Démonstrations, animations, pôles d’informations, aide à la recherche d’entreprises,…

Adultes avec ou sans emploi, vous recherchez une formation qualifiante ou de remise à niveau, nous pouvons vous apporter des solutions => Nous contacter

Annonces gouvernementales en faveur de l’Apprentissage Bulletin d’information

Recruter et former un apprenti

RECRUTER UN APPRENTI

Pour trouver l’apprenti qui correspondra au mieux à vos besoins, vous pouvez vous adresser :
• à votre organisme consulaire qui pourra également vous aider dans toutes les démarches administratives :
Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nièvre
Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Nièvre
• à la mission locale
• à votre syndicat professionnel
• au Pôle emploi
nous contacter

CONDITIONS ET RÔLE DU MAITRE D’APPRENTISSAGE

Tout au long de son apprentissage dans l’entreprise, l’apprenti sera épaulé par un Maître d’apprentissage qui assumera un rôle formatif pour transmettre ses compétences et pratiques professionnelles, toujours en lien avec le centre de formation.

Conditions d’accueil d’un apprenti
Le maître d’apprentissage doit être titulaire d’un diplôme ou titre équivalent à celui préparé par le jeune et posséder 3 ans d’expérience professionnelle dans le métier concerné, ou justifier de 5 années d’expérience professionnelle en rapport avec le diplôme préparé et un niveau minimal de qualification.
Des dispositions supplémentaires peuvent être imposées par certaines professions, comme la coiffure.
Pour toute information complémentaire, adressez-vous à votre Chambre consulaire.

Rôle du Maître d’apprentissage
Il est important de garder comme objectif de donner à l’apprenti toutes les connaissances qui lui permettront d’obtenir son diplôme à la fin du parcours de formation.
De ce fait, le lien entre le Maître d’apprentissage et le CFA doit être permanent pour assurer la cohérence de la double formation de l’apprenti.

Pour cela, une visite en entreprise par le formateur référent est programmée systématiquement au cours du 1er trimestre de la 1ère année du contrat, puis une 2ème visite est prévue pour le bilan de 2ème année. Sans compter les visites occasionnées par l’évaluation de l’apprenti en situation qui s’inscrivent dans le Contrôle en Cours de Formation (CCF).

En outre, le Maître d’apprentissage trouvera en permanence, auprès du personnel du CFA, tous les renseignements et l’aide qui lui permettront d’accompagner l’apprenti jusqu’à l’obtention de son diplôme.

Ses interlocuteurs privilégiés :
- le formateur référent : dédié à chaque apprenti
- le formateur en enseignement professionnel
- le responsable éducatif

Par ailleurs, la consultation du carnet de liaison de l’apprenti donnera au Maître d’apprentissage des informations précieuses sur :
- l’organisation du CFA et de ses méthodes pédagogiques
- le référentiel correspondant au diplôme préparé par l’apprenti
- le plan de formation personnalisé de l’apprenti
- le règlement d’examen
- le calendrier des évaluations en CCF

Un autre volet du carnet de liaison de l’apprenti permet de suivre la vie de l’apprenti et sa progression aussi bien pendant la période en entreprise qu’au CFA. Ce document doit être regardé par le Maître d’apprentissage au début de chaque période en entreprise, pour qu’il prenne connaissance de ce qui a été fait au CFA, puis il le complètera et signera à la fin de chaque stage.
De son côté, le formateur en enseignement professionnel procèdera de la même façon lors de la période de stage de l’apprenti au CFA.

Le Maître d’apprentissage est pédagogue et animé par l’envie de transmettre, pour assurer à l’apprenti un accompagnement personnalisé.

Par ailleurs, il doit veiller à la bonne intégration de l’apprenti dans l’entreprise, au sein d’une équipe.

Pour aider le Maître d’apprentissage dans son rôle de tuteur, le CFA organise :
- une journée d’accueil lors de la rentrée de l’apprenti où le Maître d’apprentissage est convié (présentation des locaux, de l’encadrement, de l’équipe enseignante, de l’organisation, des méthodes pédagogiques…)
- des rencontres par métiers,
- des formations de Maîtres d’apprentissage.

Établissement membre de :

Établissement subventionné par :