PNG - 40.5 ko
bandeau
Actualité

Nouveau !

L’âge maximum pour signer un contrat d’apprentissage est repoussé de 25 à 30 ans à titre expérimental dans notre région Bourgogne-Franche-Comté dès la rentrée 2017 et jusqu’au 31 décembre 2019.

PORTES OUVERTES - Samedi 18 mars

de 9 h à 17 h, le personnel du CFA, les apprentis et professionnels vous guideront à la découverte de notre centre de formation : Démonstrations, animations, pôles d’informations, aide à la recherche d’entreprises,…

Adultes avec ou sans emploi, vous recherchez une formation qualifiante ou de remise à niveau, nous pouvons vous apporter des solutions => Nous contacter

Annonces gouvernementales en faveur de l’Apprentissage Bulletin d’information

Réparation des carrosseries

Le carrossier réparateur est le spécialiste qui remet en état les carrosseries des véhicules automobiles : il effectue des travaux de réparation, de remplacement et d’ajustement sur les éléments et accessoires du châssis et de la carrosserie des véhicules.

C’est ensuite le peintre en carrosserie qui prend le relais pour donner au véhicule son aspect définitif. Il s’agit parfois d’une seule et même personne s’il a suivi la formation connexe correspondante.

C’est un secteur qui recrute.

Caractéristiques du métier et qualités nécessaires

Le carrossier réparateur doit pouvoir identifier l’étendue des dégâts avant de démonter les éléments endommagés pour les remettre en état (débosselage, planage, ponçage) ou les remplacer.

Lors de ces opérations, il est amené à démonter et remonter également les faisceaux électriques ou les capteurs à l’intérieur des carrosseries ; il doit donc bien connaître les matériels électriques et électroniques ainsi que leur mode d’installation. En outre, les voitures utilisant de nouveaux matériaux, il doit savoir travailler le plastique, les matériaux composites, comme le métal. Il effectue également tous les travaux de remise en état du châssis. Puis il réalise des contrôles à l’aide d’un banc de mesure pour respecter les normes fixées par le constructeur. Il peut être amené à entrer en contact avec la clientèle, les fournisseurs, les experts en automobile


  • Esprit d’analyse, de réflexion et d’observation : indispensable pour déceler la panne et organiser le travail de réparation
  • ­Habileté manuelle : les gestes doivent être précis
  • ­Rigoureux et méthodique : connaissance des techniques, des protocoles d’intervention et des outils
  • ­Résistance physique : quelquefois les positions peuvent être inconfortables
  • Sécurité : compte tenu de son environnement, l’utilisation de protection est obligatoire
  • ­Sens des responsabilités : pour la sécurité du client, les interventions sur son véhicule doivent être fiables
  • ­Qualités relationnelles : pour écouter, comprendre le client, et le conseiller

Emplois et perspectives

Le carrossier réparateur exerce son métier, seul ou en petite équipe, dans une entreprise spécialisée en carrosserie-peinture, dans une concession de constructeur ou dans un garage Il peut également travailler dans un atelier de maintenance, d’une grande société ou administration disposant d’un parc de voitures de fonction.

Il travaille en relation avec sa hiérarchie et les experts, les clients et les utilisateurs, en interne comme en externe.

Avec quelques années d’expérience, un carrossier peut accéder à des postes d’encadrement : chef d’équipe, chef d’atelier ou réceptionnaire d’atelier. Lorsqu’il a acquis une très bonne connaissance des véhicules, le carrossier peut évoluer vers les métiers du contrôle technique automobile.

Pour optimiser ses chances de recrutement ou dans la perspective de s’installer à son compte, le carrossier doit acquérir la compétence de peintre en carrosserie.

Les formations au CFA

CAP Réparation des carrosseries

Formation connexe : CAP Peintre en carrosserie en 1 an

Formation complémentaire : CQP Carrossier Peintre

Établissement membre de :

Établissement subventionné par :