PNG - 40.5 ko
bandeau
Actualité

Nouveau !

L’âge maximum pour signer un contrat d’apprentissage est repoussé de 25 à 30 ans à titre expérimental dans notre région Bourgogne-Franche-Comté dès la rentrée 2017 et jusqu’au 31 décembre 2019.

PORTES OUVERTES - Samedi 18 mars

de 9 h à 17 h, le personnel du CFA, les apprentis et professionnels vous guideront à la découverte de notre centre de formation : Démonstrations, animations, pôles d’informations, aide à la recherche d’entreprises,…

Adultes avec ou sans emploi, vous recherchez une formation qualifiante ou de remise à niveau, nous pouvons vous apporter des solutions => Nous contacter

Annonces gouvernementales en faveur de l’Apprentissage Bulletin d’information

Maintenance de tracteurs et matériels agricoles

Les engins agricoles, sont aujourd’hui à la pointe de différentes technologies et l’électronique y est omniprésente. Le mécanicien doit donc être polyvalent et de plus en plus qualifié.

Il faut connaître et apprécier le monde rural.

Caractéristiques du métier et qualités nécessaires

Le métier de mécanicien agricole consiste à dépanner et réparer les tracteurs et toutes les machines agricoles, à l’atelier de la concession ou de l’agent, ou alors chez le client. Le métier consiste également à préparer et mettre en service les matériels neufs. A cette occasion, le mécanicien doit initier l’utilisateur à la conduite et à l’entretien de son nouveau matériel. Enfin, le mécanicien agricole doit réviser, et au besoin remettre en état les différents matériels d’occasion qui seront revendus.


  • Compétences techniques : Les machines incorporent toujours plus d’électronique, d’informatique, de pneumatique et d’hydraulique. Le personnel doit donc être de plus en plus qualifié, voire spécialisé dans certains domaines
  • Esprit d’analyse, de réflexion et d’observation : indispensable pour déceler la panne et organiser le travail de réparation
  • ­Habileté manuelle : les gestes doivent être précis
  • ­Rigoureux et méthodique : connaissance des techniques, des protocoles d’intervention et des outils
  • ­Périodes intensives de travail : l’activité est souvent rythmée par les saisons
  • Sécurité : compte tenu de son environnement, l’utilisation de protection est obligatoire
  • ­Sens des responsabilités : pour la sécurité du client, les interventions sur son véhicule doivent être fiables
  • ­Connaissance du monde rural : Types de cultures, technique agricoles pour comprendre les problèmes rencontrés par les agriculteurs
  • Qualités relationnelles : pour écouter, comprendre le client, expliquer et le conseiller dans l’utilisation de son matériel agricole

Emplois et perspectives

- Le mécanicien peut travailler dans un point de vente de machines agricoles (concessionnaires et agents) ou une entreprise de travaux agricoles(ETA). Il exerce parfois pour le compte d’une coopérative d’utilisation de matériel agricole(CUMA).

Selon la taille de l’entreprise, il travaille seul ou en équipe, sous les ordres d’un chef d’atelier ou du chef d’entreprise.

Compte tenu des nombreux départs à la retraite prévus dans les prochaines années, ce secteur d’activités offre des débouchés et des évolutions de carrières intéressants.

- Après quelques années, le mécanicien peut évoluer vers un poste de chef d’atelier, de vendeur-conseil en matériel agricole dans un point de vente ou se spécialiser sur un type particulier de maintenance.

Il peut également se mettre à son compte en reprenant ou créant une entreprise.

Les formations au CFA

CAP Maintenance des matériels – option tracteurs et matériels agricoles

BTM Mécanique agricole

Établissement membre de :

Établissement subventionné par :